L’œuvre du mois 3 - Coupe italiote

  

     Le public, dont de nombreux Amis du Musée Boucher-de-Perthes, apprécie beaucoup ce rendez-vous mensuel instauré par la directrice, Mme Agathe Jagerschmidt, conservateur du patrimoine.

         L'accueil chaleureux et souriant par notre jeune conservatrice, la découverte de pièces rarement exposées et la qualité soutenue des conférences contribuent vivement à faire le succès de l'événement.

coupe italiote à décor d'Hercule
copyright : RMN-GP / T. Ollivier


L'«œuvre du mois» de mars était une

Coupe italiote à figures rouges, à décor d'Hercule

Terre cuite, vernis noir, Italie méridionale.

La  conférence avait pour thème :

"Hercule, le mythe et ses représentations

entre Antiquité et époque moderne".

 

Cette pièce et les "œuvres invitées" sont exposées, accompagnées de panneaux explicatifs, du 4 au 22 mars 2015

 

Si vous n'avez pas pu vous procurer le livret d'accompagnement au musée, vous pouvez le télécharger ici

        Sur l'oenochoe ci-dessus (galerie Campana du Louvre), on voit la déesse Athéna remettre un objet à Héraclès. Il semble exister une certaine similitude avec la branche tenue en main par le personnage de la coupe abbevilloise.

    Après une introduction sur l'histoire et la technique du vase grec, Mme Jagerschmidt s'attarde sur le mythe d'Hercule, en particulier sur la série des douze travaux, qu'elle illustre avec des photos de vases grecs.

 

   L'un des travaux légendaires exigés du personnage est le combat contre le lion de Némée, combat à mains nues, qui valut au héros un de ses principaux attributs,  la "léonté" qui n'est autre que la peau de cet animal fabuleux (photo 1 ci-contre). D'autres épisodes célèbres illustrés ci-contre sont les combats contre l'Hydre de Lerne,  Cerbère,  le géant Kyknos, le triple Gérion et Achélöos.

 

     La conférencière  montre que la renommée d'Hercule s'est propagée bien au-delà des frontières du monde grec et de l'époque antique puisqu'aux XVII - XVIIIe siècles par exemple, certains graveurs abbevillois  figuraient Louis XIV sous les traits de ce demi-dieu, devenu entre temps symbole d'éloquence, de sagesse et protecteur des arts...

de Poilly François - Louis XIV, armé de la massue d'Hercule. Eau forte, fin XVIIe siècle, Musée d'Abbeville / Photo Y. François
de Poilly François - Louis XIV, armé de la massue d'Hercule. Eau forte, fin XVIIe siècle, Musée d'Abbeville / Photo Y. François

Écrire commentaire

Commentaires : 0