L’œuvre du mois 6 - Le champ de blé

 Louis BRAQUAVAL - Le champ de blé Musée Boucher-de-Perthes, Abbeville
Louis BRAQUAVAL - Le champ de blé Musée B-de-P, Abbeville

Louis BRAQUAVAL -

Le champ de blé

Musée Boucher-de-Perthes, Abbeville

 

Huile sur carton

Achat 1973 / Inv. 1973.3.1

 

La conférence du vendredi 12 juin :

Louis Braquaval,

sous l’égide de Boudin et de Degas

était assurée par Marine Kisiel, conservateur du patrimoine en charge des peintures au Château de Fontainebleau, spécialiste des Impressionnistes.

 

       Les œuvres invitées à côtoyer ce tableau appartiennent aux collections du musée et illustrent le goût des peintres locaux pour les paysages de notre région.

     Mme Jagerschmidt, directrice du musée, a présenté en particulier deux autres œuvres de Braquaval, Vue d'Abbeville et Soleil couchant.

 Dans le cadre Flash ci-contre, cliquer sur l'icône en bas à droite pour agrandir  les photos.


 

    Au cours de sa conférence très appréciée des Amis, Mme Kisiel nous a parlé non seulement de l'artiste Louis Braquaval (1854-1919), mais plus largement du paysage au XIXe siècle. 

 

   Pour un résumé complet de la conférence, téléchargez le livret de présentation fourni par le musée à l'intention des adultes.

  

     Ci-dessous quelques éléments de l'intervention.


Mme Kisiel, conférencière du jour, devant un auditoire attentif. Photo Musée page Facebook
Mme Kisiel, conférencière du jour, devant un auditoire attentif. Photo Musée page Facebook


     Louis Braquaval (1854-1919) est un peintre autodidacte. Se destinant au métier de commissaire priseur, il n'a eu aucune formation artistique. Il appartient à la catégorie des « petits maîtres » qui reflètent les principales tendances artistiques de leur époque.

       Une heureuse première rencontre en 1881 avec Eugène Boudin, l'initiateur de Claude Monet à la peinture de plein air, l'oriente vers la peinture de paysage "sur le motif".

       Sur les conseils de Boudin, Braquaval s'installe à Saint-Valéry-sur-Somme avec sa famille. Boudin au cours de fréquents séjours l'aide à maîtriser le dessin et la peinture et à s'abstenir de reprendre ses œuvres en atelier

      C'est à Saint-Valery que Braquaval fait en 1898 une autre rencontre importante pour l'évolution de son style. Degas le remarque en train de peindre et propose de le guider. Ils deviennent amis.

 

        Mme Kisiel conclut de son étude du tableau que :

"Si Le Champ de blé du musée Boucher-de-Perthes trahit plutôt l’influence d’un Monet, c’est néanmoins à Degas que Braquaval doit la fermeté du dessin et la sûreté de la mise en place des motifs qui fait la saveur de sa peinture".

Monet Claude, Meules, fin de l'été, 1890 / photo Wikipedia
Monet Claude, Meules, fin de l'été, 1890 / photo Wikipedia

Portrait de Louis Braquaval

Eugène BOUDIN, Coucher de soleil à Saint-Valery, huile sur toile, Boulogne-sur-Mer, château-musée
Eugène BOUDIN (1824-1898), Coucher de soleil à Saint-Valery, huile sur toile, Boulogne-sur-Mer, château-musée
Edgar Degas, Maisons au bord de la mer, Vers 1869 / Pastel / Paris, musée d'Orsay
Edgar Degas, Maisons au bord de la mer, Vers 1869 / Pastel / Paris, musée d'Orsay

 

    Le paysage au XIXe siècle

    La conférencière décrit le contexte artistique du XIXe siècle.

   La peinture de paysage, en particulier en France, devient progressivement un genre à part entière. Au point que "dès 1855, les Goncourt considèrent que la peinture de paysage est « la victoire de l’art moderne »".


   En effet, les avant-gardes vont trouver dans ce genre jusqu'alors méprisé par la peinture académique, un chemin inédit vers de nouveaux sujets et de nouvelles formes d'expression. Les tableaux représentant la nature vont susciter l'engouement du grand public.


    De l’idéal néoclassique au paysage impressionniste :

   Tout au long du siècle, les théories et les pratiques artistiques vont évoluer, non sans conflits, vers un goût de plus en plus prononcé pour des paysages ruraux ou citadins peints sur le motif, jusqu'à l'émergence vers les années 1870, du naturaliste et de l'impressionniste.

   Les tenants de l'impressionnisme, dont s'inspire Braquaval, "concentrent leurs efforts sur la représentation du transitoire – variations de l’air et de la lumière – de la vie moderne, explorant aussi bien la physionomie des jardins et des banlieues que les paysages urbains de cités en grande transformation".

__________________________________________________________________________________

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Catherina Mcqueeney (jeudi, 02 février 2017 13:43)


    Admiring the commitment you put into your blog and in depth information you provide. It's great to come across a blog every once in a while that isn't the same unwanted rehashed information. Great read! I've saved your site and I'm adding your RSS feeds to my Google account.

  • #2

    Major Duhart (vendredi, 03 février 2017 05:52)


    Hi there are using Wordpress for your site platform? I'm new to the blog world but I'm trying to get started and set up my own. Do you require any html coding expertise to make your own blog? Any help would be greatly appreciated!

  • #3

    Linda Wollman (vendredi, 03 février 2017 14:59)


    I pay a quick visit each day a few blogs and blogs to read articles or reviews, except this webpage presents feature based articles.

  • #4

    Carissa Tollett (mardi, 07 février 2017 04:28)


    Howdy are using Wordpress for your blog platform? I'm new to the blog world but I'm trying to get started and set up my own. Do you require any coding knowledge to make your own blog? Any help would be greatly appreciated!