Visite guidée à Caours, 7 juillet 2016

Sur les traces de l'homme préhistorique

 

Visite du chantier de fouilles de Caours,

guidée par le préhistorien Jean-Luc Locht

Jeudi 7 juillet à 14h30


Les Amis du musée ont été invités à une visite privée d'un chantier de fouilles préhistoriques proche d'Abbeville :

 

Un site archéologique exceptionnel, au cœur du village de Caours,

entre Abbeville et Saint-Riquier, dans la vallée du Scardon.

 

    Le responsable du chantier, Jean-Luc Locht, préhistorien, ingénieur à l'INRAP, nous a expliqué l'importance majeure de ce site  archéologique pour la dernière période interglaciaire avant la nôtre. Tellement exceptionnel que le terrain a été racheté par la communauté de communes pour être mis en valeur.

     Les fouilles de Caours, près d’Abbeville prouvent qu'il y a plus de 120 000 ans, à une époque où le climat était proche du nôtre, des hommes de Néendertal vivaient dans l’Abbevillois. Cela était considéré comme impossible jusqu'aux révélations apportées par le site.

      Les Néandertaliens chassaient le cerf, le chevreuil, le sanglier, mais aussi des espèces disparues, comme l’aurochs, le rhinocéros des prairies ou l’éléphant des forêts. Puis ils préparaient leur gibier dans un atelier de découpe, avant de rejoindre leur campement de nomades. Cette vision de notre lointain passé, au temps de la préhistoire, pourrait être assez proche de la réalité.

 

      Il a été découvert presque par hasard dans des terres agricoles, il y a une dizaine d’années, mais s’est très vite révélé d’une richesse extraordinaire, à la fois pour les archéologues, les géologues, les archéo-zoologues, qui travaillent ensemble sur ce chantier.

 

Lire la suite de l'article du Courrier Picard sur le site du journal  ou le télécharger ici.

En complément de votre visite

 

visitez le dossier de l'INRAP :

Dans la Somme, les tufs de Caours témoignent de la présence de Néandertal il y a 125 000 ans

 

Vous trouverez dans ce dossier des explications très détaillées sur l'intérêt du site de Caours : cinq niveaux d'occupation qui  fournissent  des données uniques et essentielles sur la présence des Néandertaliens dans la région vers - 122 000 ans, leurs comportements de subsistance de ces chasseurs nomades du Paléolithique moyen.

Les chercheurs espèrent grâce à ces fouilles d'appréhender de façon fine le fonctionnement de l'habitat et le mode de vie des Néandertaliens il y a 122 000 ans et de reconstituer le milieu dans lequel ils ont évolué.

 

voyez ci-dessous le film du CNRS :

Néandertal, l'homme de tous les climats

 

A Caours, la découverte et la fouille d'un campement néandertalien datant d'environ 123 000 ans, remet en cause l'hypothèse selon laquelle l'homme de Néandertal a été incapable de s'adapter aux modifications de son environnement, et en particulier de vivre en forêt sous un climat tempéré.

       Quatre chercheurs de disciplines scientifiques diverses, tout en présentant leurs travaux respectifs sur le chantier, en apportent les preuves.Quatre chercheurs de disciplines scientifiques diverses, le géologue Pierre Antoine (CNRS), la malacologue Nicole Limondin-Lozouet (CNRS), l'archéozoologue et paléontologue Patrick Auguste (CNRS), tout en présentant leurs travaux respectifs sur le chantier, en apportent les preuves.
          Et notre guide, le préhistorien Jean-Luc Locht étudie les outils lithiques utilisés pour le dépeçage et le débitage de la viande. les traces laissées par l'homme de Néandertal.


Écrire commentaire

Commentaires : 0

© Association des Amis du musée Boucher-de-Perthes

 

VOUS AIMEZ LE MUSÉE,

ADHÉREZ AUX AMIS !

Adhérer à l'Association des Amis du Musée Boucher-de-Perthes,

c'est faire œuvre utile de mécénat pour la conservation de notre patrimoine.

Contactez le Musée sur

Musée Boucher-de-Perthes d'Abbeville Officiel

sur Facebook.

 Oeuvres du musée sur le site de la RMN



Les collections du Musée Boucher-de-Perthes sur la base Joconde du Ministère de la Culture

 

Cliquez sur le logo pour visualiser les œuvres du musée