Vous êtes ici : Le muséeExpositions passées


Expositions 2017

lignes du visage

 

Exposition du Frac Picardie au musée

du 14 octobre 2016 au 15 janvier 2017

 

Les Amis du musée étaient invités à une visite privée

le samedi 14 janvier à 16h, guidée par Juliette Catalan.

 

    Seront présentées des œuvres de Thierry Agnone, Georg Baselitz, Jean-Michel Basquiat, Cathryn Boch, chantalpetit, Anne Chu, Wim Delvoye, Erik Dietman, Arnulf Rainer, Yan Pei-Ming, Zush.

 

Ci-dessous

Luis Claramunt, Sans titre, 1989 / Frac Picardie,

Mine de plomb sur papier rose teinté, 27 x 19,1 cm

consultez la fiche sur Navigart.fr


- 15 octobre - 15 janvier : exposition "Lignes du visage" - collections du FRAC Picardie.

 

Thierry Agnone, Pierre Alechinsky, Georg Baselitz, Jean-Michel Basquiat, chantalpetit, Anne Chu, Wim Delvoye, Erik Dietman, Arnulf Rainer, Yan Pei-Ming, Zush dessins du fracpicardie et du cnap - fnac

 

Sous le formalisme exacerbé des personnages présentés de troisquarts face ou des apparences restituées avec grande délicatesse, les artistes captent constamment les détails infimes qui animent un visage, la perspective psychologique et l’esprit de leurs sujets. Aux XXème et XXIème siècles, les représentations humaines s’émancipent des codes académiques séculaires, ou les détournent.

 

Avec d’autres intentions, gestes et moyens, naissent des conceptions contemporaines qui mettent à nu les dimensions intimes, tête et corps étant même parfois amenés à disparaître. Déformées, exagérées ou dissimulés, les lignes du visage sont multiples. L’entre deux mondes présent dans la monumentale aquarelle de Yan Pei-Ming, s’incarne chez Jean-Michel Basquiat dans l’accumulation d’écritures et de tracés, témoins d’une identité complexe. La dureté et la sauvagerie des traits de chantalpetit font écho à l’absurdité des grimaces d’Arnulf Rainer.

 

Une perte des repères qui se prolonge par le renversement du sujet chez Georg Baselitz, dans l’encre surréaliste de Pierre Alechinsky et l’inconvenance de Thierry Agnone. Une étrangeté où flirte, chez Zush, érotisme et onirisme. L’animalité de l’être humain s’exprime dans les dessins facétieux d’Erik Dietman et de Wim Delvoye, s’adoucit dans les bustes colorés d’Anne Chu.

 

Dans cette galerie de portraits s’éveillent les lignes, se libère le geste, se croisent les tensions et s’ouvrent le champ des possibles. L’art ne cesse de rendre compte de l’observation du monde et de construire de nouvelles identités. Les figures, qui peuplent avec malice les œuvres, se jouent du temps qui passe, tentent d’échapper à l’oubli.


Expositions 2016
Affiche de l'exposition / Crédit photographique : Abbeville, Musée Boucher-de-Perthes
Affiche de l'exposition / Crédit photographique : Abbeville, Musée Boucher-de-Perthes

 

       Après la Révolution française, Marianne s'impose petit à petit comme un symbole. Visible dans toutes les mairies et les institutions de la Nation, elle peut prendre plusieurs formes. Coiffée d'un bonnet phrygien, elle incarne la République...

Lire la suite sur openagenda...

Marianne, symbole de la République -

l'Assemblée nationale à Abbeville

Exposition prêtée exceptionnellement à la ville d'Abbeville

du 15 septembre au 2 octobre

Vernissage le jeudi 15 septembre 2016 à 18h


A lire sur le site de l'Assemblée nationale

 

        "C'est la Convention, en 1792, qui a décidé de représenter la République sous les traits d'une femme coiffée du bonnet phrygien, emblème de la Liberté. Le surnom familier de Marianne lui a été donné à la même époque, dans le Languedoc d'abord, par la « vox populi ». Sans doute parce que ce prénom, formé du nom de la Vierge et de sa mère, était très répandu dans le petit peuple, au XVIIIe siècle, et qu'il convenait donc à la jeune République qui en était issue.
        La coutume d'installer un buste de Marianne dans les mairies remonte aux premières années de la Troisième République. En 1871, le président Adolphe Thiers interdit la représentation du bonnet révolutionnaire, considéré comme un « emblème séditieux ». C'est pourquoi les plus anciennes Mariannes de mairie sont simplement coiffées d'une couronne végétale composée d'épis de blé, de feuilles de chêne ou de rameaux d'olivier, parfois surmontée de l'étoile, symbole des Lumières. Le bonnet phrygien ne réapparaît qu'en 1879.
            Il n'y a jamais eu de buste officiel de la République. Chaque sculpteur est libre de représenter Marianne à sa façon et chaque maire est libre de choisir son modèle..."



Présentation des jeunes artistes lors du vernissage / Fb Musée Boucher-de-Perthes
Présentation des jeunes artistes lors du vernissage / Fb Musée Boucher-de-Perthes

 

Du 6 juillet au 5 septembre, au musée

L'exposition de l'été

 

Le graff,

du skatepark au musée

 

Quand musée et skatepark rencontrent l'association Rentre dans l'art autour du graff, ça fait des étincelles.

 

Dans le cadre de son action "tremplin pour la mixité", le skatepark d'Abbeville a mis en place des ateliers de graff couplés à de la pratique sportive à destination d'un public féminin.

 

        S'inspirant des œuvres d'Alfred Manessier, de ses formes et de ses couleurs , Manon, Margaux, Cindy, Beryl, Diane, Amelia, Colette, Leila, Doumia, Anais et Cinthia ont travaillé avec le graffeur Charles Inglad sur plusieurs supports de l'univers du skate.



11 mai - 30 juin 2016

Exposition “Nécropoles de la Somme,

une découverte archéologique exceptionnelle“

avec l'association Le Musée itinérant.

L'exposition sera consacrée aux nécropoles de Vron et Nouvion-en-Ponthieu qui ont livré des tombes riches d'informations sur la fin de l'Antiquité et le début du Moyen Âge.



 Nuit européenne des musées  Samedi 21 mai 2016 en continu de 14h à minuit
Nuit européenne des musées Samedi 21 mai 2016 en continu de 14h à minuit

À l’occasion de la Nuit européenne

des Musées,

 

le musée ouvre gratuitement ses portes en nocturne et propose une programmation inédite. 18h-minuit Le musée se plonge dans la nuit et propose à ses visiteurs une découverte décalée et mystérieuse du lieu :

 

  • "Les œuvres au plafond"
  • "Ma nuit au musée"
  • "La lumière comme pinceau"

Visite libre et gratuite :

  • du musée ;
  • de l'exposition Nécropoles de la Somme
  • de l'accrochage du mois de mai
  • Visite guidée et gratuite : 20h, 21h15 et 22h30 : visites guidées du beffroi.


Avec son nouvel accrochage, le musée propose de découvrir des œuvres jamais exposées jusqu'alors. De nouveaux dispositifs mettent en valeur les pièces les plus exceptionnelles des collections, avec un espace dédié à Alfred Manessier.

Au cœur du musée, c'est aussi un voyage dans Abbeville à travers le temps qui est offert aux visiteurs.

L e musée Boucher-de-Perthes est le fruit de la fusion de deux collections abbevilloises du XIXe siècle : le musée d'Abbeville et du Ponthieu, fondé en 1833 à l'initiative de la Société d'émulation d'Abbeville, et l'ancien musée Boucher-de-Perthes qui abritait les collections personnelles et familiales du Père de la Préhistoire.

Le musée actuel a été reconstruit en 1954 autour des vestiges de l'ancien Hôtel de Ville dont il subsiste le Beffroi, construit en 1209 et inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, et le bâtiment de la Trésorerie qui abritait notamment les archives de la ville.

Le Musée Boucher-de-Perthes conserve aujourd’hui une collection de nature encyclopédique.

  • Un ensemble de premier plan illustre l’évolution des beaux-arts et des arts décoratifs du Moyen Âge à l'époque contemporaine.
  • La section archéologique témoigne des découvertes de Jacques Boucher de Perthes et du passé de la région.
  • Le fonds d’histoire naturelle évoque l’écosystème de la baie de Somme et s'enrichit d'animaux d'horizons plus lointains.

 



Avec Figures de la terre, Abbeville met la figurine antique à l’honneur.

   Après sa création au Musée archéologique de l’Oise, l’exposition se réinvente dans la Somme autour des collections du Musée Boucher-de-Perthes. Le corpus exceptionnel de 200 figurines et fragments en terre cuite gallo-romains découvert sur le site de Vendeuil-Caply dialogue désormais avec des pièces grecques et italiennes réalisées entre le IVe siècle av. J.-C. et les premiers siècles de notre ère.

   Techniques de création, sources d’inspiration, reproductions et faussaires s’invitent à cette rencontre. De l’Antiquité à nos jours en passant par le XIXe siècle, la figurine en terre cuite nous raconte une histoire pleine de rebondissements.

Copie de l'article publié le 03/03/2016 par Corinne HÉLIN in Nordoc'archéo

 

        A l’occasion de l’Exposition « Figures de la Terre »  le FabLab d’Abbeville présentera au public les techniques actuelles de scan 3D et d’impression tri-dimensionnelle avec comme support des statuettes en terre cuite gallo-romaines des musées de l’Oise. Des démonstrations auront lieu toute la journée du mercredi 16 mars au Musée à l’initiative de la Maison Pour Tous d’Abbeville.

 

2015


Événement exceptionnel

mercredi 14 octobre 2015 au musée

 à 16h 30 précises

Lancement du site internet grand public Images d’art développé par la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais, simultanément avec le lancement par Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, qui aura lieu à la même heure à la Bibliothèque de la Cité des Sciences et de l’Industrie


        Images d’art (www.images-art.fr) permet de découvrir, collectionner et partager des photographies de plus de 500.000 œuvres présentées dans les musées français.

         Le site, développé par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (RMN-GP), à partir de son fonds photographique, sera simultanément lancé à Rennes, Dijon, Auch, Abbeville, Creil et Pointe-à-Pitre.

         Au-delà du site internet grand public, Images d’art est une plateforme numérique qui regroupe également : une interface de programmation d’applications destinée aux développeurs web et un module en marque blanche pour permettre aux musées participants de publier leurs images sur leur propre site internet.

          Cette plateforme permet notamment de renforcer la présence des musées français sur les réseaux numériques, participant ainsi au rayonnement de la France dans le monde. Elle illustre également la politique de démocratisation de l'art et de la culture que la Ministre mène depuis un an, en proposant d'amener les musées au plus près des Français et de la jeunesse et en faisant du numérique une passerelle pour y parvenir.

          Images d'art vient s’inscrire dans la continuité des sites Histoire par l’image (histoire-image.org) et Panorama de l’art (panoramadelart.fr) pour renforcer le

plan d’Education artistique et culturelle. Il accompagnera au quotidien les usages pédagogiques au bénéfice des enseignants, élèves et étudiants qui disposent désormais d'un nouvel outil documentaire et de découverte.


Rencontres découvertes de l’exposition avec les médiateurs du FRAC et du musée :

mercredi 20 mai et jeudi 21 mai 2015, de 9h00 à 18h00.

Gratuité pour les Amis du Musée.

Du 16 mai au 20 septembre 2015

au Musée Boucher-de-Perthes

 

Exposition AGORA, sur le thème de la ville

 

En collaboration avec le FRAC Picardie

 

 

Dessins extraits des collections du Frac Picardie et du centre national des arts plastiques - ministère de la culture et de la communication.

 

Artistes représentés : Yves Bélorgey, Matt Mullican, Dennis Oppenheim, Gabriel Orozco, Yvan Salomone, Tatiana Trouvé

 

Extrait de la présentation :

La ville est un lieu de convergences pour les sociétés contemporaines. Les hommes la bâtissent, la modifient à leur image, tant dans ses utopies que ses imperfections, ses centres, ses marges et ses périphéries. Ils la dessinent et la réinventent en permanence pour y inscrire l’histoire, le politique, l’économique, le social et le culturel. Cette écriture continue génère des situations et des images dont les artistes se saisissent sans cesse.

 

Téléchargez le document de présentation ici



Nos œuvres voyagent

Après "Psaume" de Camille Claudel, voici deux autres œuvres du musée sollicitées

pour faire partie de grandes expositions dans de prestigieux musées.

Photo RMN
Photo RMN

 François Eisen,

c. 1695 / 1778

 

Jeune Femme à sa toilette, 1742

Huile sur toile

 

La toilette, naissance de l’intime

 

"Le musée Marmottan Monet a présenté du 12 février au 5 juillet 2015 la première exposition jamais dédiée au thème de La Toilette et à La Naissance de l’Intime. L’exposition réunit des œuvres d’artistes majeurs du XVe siècle à aujourd’hui, concernant les rites de la propreté, leurs espaces et leurs gestuelles."

 

La petite toile "Jeune femme à sa toilette" de François Eisen qui nous vient du legs Boucher de Perthes était l'un des tableaux présentés dans la section 4 : "Les lumières : ablutions partielles, discrétions et indiscrétions.

Vous la voyez ci-dessous illustrant le dossier  de l'exposition que vous pourrez consulter et télécharger sur le site du Musée Marmottan .

 détail du dossier de l'exposition du Musée Marmottan .

Photo RMN / Saint-Georges, anonyme allemand, XVe siècle
Photo RMN / Saint-Georges, anonyme allemand, XVe siècle

L'homme, le dragon et la mort

La gloire de Saint-Georges

 

Un chef-d’œuvre très important du musée, le saint Georges en bois polychrome, belle sculpture tyrolienne du XVe siècle, va pouvoir être restauré grâce au partenariat financier des musées de Mons (Belgique) et de la municipalité d’Abbeville.

Il sera ensuite présenté dans l’exposition

L'Homme, le Dragon et la Mort.

La Gloire de saint Georges

au Mac’s – Grand-Hornu (Musée des Arts Contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles)

du 18 octobre 2015 au 17 janvier 2016.

 

Visitez le site du Mac's pour découvrir le projet d'exposition:

http://www.mac-s.be/fr/8/63/LHomme-le-Dragon-et-la-Mort-La-Gloire-de-saint-Georges



2014

Un nouveau conservateur pour le musée

Photo publiée sur le site de l'INP
Photo publiée sur le site de l'INP

 

Nous avons accueilli avec plaisir le nouveau conservateur de notre musée :

 

Mlle Agathe Jagerschmidt.

 

Elle a pris ses fonctions le 1er décembre 2014. Nous lui souhaitons la bienvenue et l'assurons de notre entier soutien.


Et  toujours ...

Les Musées d'Abbeville, Histoire...


A  l'occasion du 60e anniversaire de la reconstruction du Musée Boucher-de-Perthes (1954 - 2014), le Musée Boucher-de-Perthes et le service du patrimoine présentent une exposition rappelant les origines du musée et retraçant l'évolution des mises en scène muséographiques.

 

Les Amis du musée étaient invités au vernissage le vendredi 14 février à 18h et ont bénéficié d'une visite guidée privée  le mercredi 16 avril 2014  juste avant la tenue de l'assemblée générale annuelle.


Lire la présentation sur le site d'Abbeville

Lire l'article dans Le Courrier Picard  .



jusque mi-mars 2015

 

"Nouvel accrochage" des collections

Les Amis du Musée Boucher-de-Perthes ont été invités au vernissage le samedi 12 juillet à 14h 30.

_______________________________________________________________________________________

2014

Vassiliki Tsekoura Exposition du 14 février au 16 avril 2014

 

Télécharger
Exposition Tsekoura
Le service des publics du musée vous propose ce document d'information à télécharger sur la prochaine exposition au musée.
Flyer Abbeville.pdf
Document Adobe Acrobat 648.5 KB

 

Les Amis du Musée sont conviés le vendredi 14 février 2014 à 18 h 00 au vernissage de l'exposition présentée par le FRAC Picardie  au  Au Musée Boucher de Perthes d'Abbeville.

Cette exposition marque le renouvellement d'un partenariat entre le Frac Picardie et le Musée.

 

Lire sur le site d'Abbeville :

Après une première exposition consacrée à l’art grec antique en 2013, réalisée en collaboration avec le musée du Louvre, le Musée Boucher-de-Perthes exprime à nouveau tout son intérêt pour ce pays méditerranéen en mettant à l’honneur Vassiliki Tsekoura (1947-2010), artiste originaire de Salonique (Grèce).

Lire la suite....

 

Les oeuvres seront exposées dans la salle d'exposition temporaire.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.frac-picardie.org

A voir aussi, quelques images du vernissage de l'exposition précédemment présentée à Amiens sur  TV Amiens

 

Pour les Amis, visite guidée privée de l'exposition par Juliette Carpentier le vendredi 21 mars à 17h30


____________________________________________________________________________________


2013

Les antiques du Musée Boucher-de-Perthes Renaissance d'un monde oublié : jusqu'au 31 décembre 2013

Les antiques du Musée Boucher-de-Perthes Renaissance d'un monde oublié : du 5 juin au 6 octobre 2013

Exposition co-organisée par le musée Boucher-de-Perthes et le musée du Louvre

L’exposition « Les Antiques du Musée Boucher-de-Perthes » présente 172 céramiques grecques, étrusques et sicéliotes, datant du VIe au IIe siècle avant Jésus-Christ. La vie sous l’Antiquité y est largement abordée par des objets du quotidien : l’art de s’éclairer dans l’Antiquité, des vases à boire, des vases pour transporter et conserver les liquides, et des vases pour puiser et verser les liquides. Une partie de la salle d’exposition est consacrée à la beauté et au soin du corps. Bien sûr, les amateurs de mythologie seront heureux de découvrir les œuvres figurant les héros et dieux antiques parmi lesquels Achille, Héraclès et Aphrodite.

Commissaire général de l'exposition : Christine Walter, céramologue en charge du récolement des dépôts antiques, service du récolement des dépôts du musée du Louvre.

 Commissaire technique : Lynda Frenois, Directrice du Musée Boucher-de-Perthes.

 Restauratrice des collections : Christine Merlin

Un catalogue de l’exposition et de l’ensemble des collections est mis en vente en français (80 pages - 18 euros). Rédigé par Lynda Frenois, Christine Merlin et Christine Walter, le catalogue présente un historique de la collection, le suivi de la restauration des œuvres ainsi que leur fiche technique et scientifique.

Un livret pédagogique est mis à la disposition des moins de 18 ans gratuitement afin de pouvoir parcourir l’exposition de façon ludique.

Partenaires : DRAC Picardie, Conseil régional de Picardie, Conseil général de la Somme, Ville d’Abbeville, Musée du Louvre.

Photo : Plat, Apulie, IVème siècle avant Jésus Christ, Musée d’Abbeville • © RMN-GP/A. Didierjean

 

Pour en savoir plus

________________________________________________________________________________________

Vernissage de l'exposition Traits d'union

Une intéressante exposition sur l'art français et américain de l'après-guerre du 10 novembre 2012 au 10 mars 2013

________________________________________________________________________________________

De la Renaissance au Baroque Nordique, collections du Musée : jusqu'au 31 décembre 2013

De la Renaissance au Baroque Nordique, collections du Musée
De la Renaissance au Baroque Nordique, collections du Musée


Albert Siffait de Moncourt au musée d'Abbeville



© Association des Amis du musée Boucher-de-Perthes

 

VOUS AIMEZ LE MUSÉE,

ADHÉREZ AUX AMIS !

Adhérer à l'Association des Amis du Musée Boucher-de-Perthes,

c'est faire œuvre utile de mécénat pour la conservation de notre patrimoine.

Contactez le Musée sur

Musée Boucher-de-Perthes d'Abbeville Officiel

sur Facebook.

 Oeuvres du musée sur le site de la RMN



Les collections du Musée Boucher-de-Perthes sur la base Joconde du Ministère de la Culture

 

Cliquez sur le logo pour visualiser les œuvres du musée